rechercher

lettre d'information

actualités

Renaissance de l’Association des Amis de Panaït Istrati

« De tous les sentiments dont l’art s’inspire, le sentiment de l’amitié est le plus durable et le plus pur »

Panaït Istrati.

Il y a un peu plus de deux mois, le Salon du Livre de Paris refermait la page entrouverte de la « Roumanie se livre »… Nous profitons de cette occasion pour en ouvrir une autre en portant à la connaissance des lecteurs d’Envrak une renaissance, celle de l’Association des amis de Panaït Istrati.

Fidèle sans illusion à ceux d’en bas

Panaït Istrati (1884-1935) est un écrivain roumain de langue française. Chevauchant le XIXe et le XXe siècle de l’Europe au Proche-Orient, son œuvre littéraire ressort de plusieurs genres, du conte au roman historique en passant par l’autobiographie, le témoignage et l’essai, qui s’entremêlent dans un même récit sans cesse déployé et toujours féconde par une évocation saisissante de la nature et par un profond sentiment de l’humanité, créant par la même une forme originale. La générosité, la passion amoureuse et l’amitié dans sa vie comme dans son œuvre le disputent au tragique de la destinée humaine et au bruit et à la fureur de l’Histoire. Imprégnés de la tradition populaire orale de son pays natal, émaillés de termes et de proverbes roumains, ses contes et ses récits enrichissent l’épopée qui les a nourris. Ils dépeignent des personnages hauts en couleur dans toutes leurs contradictions dont le plus célèbre d’entre eux, le haïdouk, hors-la-loi tour à tour bandit d’honneur, redresseurs de torts et révolté contre l’injustice sociale.
Et si l’écrivain, amoureux de “la noble déesse, la Littérature” et de “la belle lettre inspirée”, renfermait des “millions de vies belles et affreuses” dont il se voulait “le simple écho”, l’homme, fils d’un contrebandier grec et d’une blanchisseuse roumaine, ne séparait pas son art de sa vie. Il a participe au plus fort de son être à toutes les “pulsations” de l’histoire humaine, sociale et politique du XXe siècle au-delà même de sa disparition prématurée, tant les « ismes » auxquels il s’est confronté nous interrogent encore de nos jours : capitalisme, nationalisme, anarchisme, socialisme, communisme, stalinisme, fascisme et antisémitisme. Sensible à la peine des hommes quelles que soient leurs conditions, fidèle sans illusion à ceux d’en bas, il n’a jamais dérogé au refus de parvenir. Aventurier et néanmoins lié au mouvement ouvrier roumain et international, il soutiendra la révolution russe et sera le premier écrivain célèbre a s’être élevé dès 1929 contre le régime stalinien de l’URSS faisant face avec un courage exemplaire aux plus ignobles calomnies de la majorité des intellectuels et des écrivains engagés à gauche.

Une association pour perpétuer le souvenir de l’écrivain

Les Amis de Panait Istrati se proposent de témoigner de sa “flamme”, de perpétuer son souvenir en rendant compte du renouvellement des recherches et des lectures sur son œuvre, sa vie et ses engagements, en publiant des inédits et des textes oubliés ainsi qu’en montrant son actualité et son intérêt par différentes animations notamment auprès de la jeunesse.

Pour les heureux lecteurs qui voudraient découvrir cette œuvre nous signalons la publication aux éditions Phébus en 2006 en trois volumes de l’œuvre quasi complète (toujours disponible) du vagabond roumain qui fut en son temps le seul rival sérieux de Jack London.

D’autre part, les Amis de Panaït Istrati ont publié un splendide numéro 1 (printemps 2013) du « Haïdouc », le bulletin d’information et de liaison de l’Association des Amis de Panaït Istrati.

Pour les lecteurs qui désireraient, séduits par cette découverte, aller plus loin encore, nous publions en annexe le bulletin de renaissance de l’association ainsi qu’un formulaire d’adhésion, ils y trouveront les renseignements nécessaires pour les contacts.

BULLETIN adhésion ASSOCIATION des AMIS de PANAIT ISTRATI

Cotisation annuelle 2013 : 25,00 € – moins de 25 ans : 10,00 € Membre bienfaiteur : 100,00 € et plus

Cheque à l’ordre de
« Les Amis de Panait Istrati » à retourner à l’adresse suivante :

Christian Delrue Association des Amis de Panaït Istrati 179 rue Duguesclin. 69003 Lyon — France

Amisdepanaitistrati@orange.fr pour contact et renseignements.

Nom : …………………………………………… Prénom : …………………………………………

Adresse : ……………………………………………………………………………………………. …………………………………………………………………………………………….. ……………………………………………………………………………………………..

Telephone fixe : ………………………………. Telecopieur : …………………………………… Téléphone mobile : …………………………..
Adresse electronique : ……………………………………………………………………………..

adhère à l’Association des Amis de Panait Istrati

Date et Signature :

Source : http://www.envrak.fr/livres/l-association-des-amis-de-panait-istrati/

Mise à jour: vendredi 31 mai 2013