rechercher

lettre d'information

actualités

couverture de L'EUROPE EN PARTAGE
209 pages - 17,00 €

L’EUROPE EN PARTAGE

Revue Lignes n°13

Ce numéro spécial de Lignes réunit les collaborations de philosophes et d’auteurs de plusieurs pays autour des questions liées au projet constitutionnel de l’Europe (actuellement en débat) et appelle à l’émergence d’une véritable pratique politique européenne.

En dépit de – ou « grâce à » – la crise majeure qui a éclaté entre les pays européens sur la question du soutien à la politique de l’administration Bush en Irak, l’Europe est en cours de constitution. Entendons par là qu’elle se forme, avec l’élargissement, dans le projet de mettre définitivement fin à la division des deux Europe qui dura cinquante ans, et qu’elle se construit, à travers le projet constitutionnel, dans un processus de renforcement institutionnel. Mais qu’en est-il de la volonté politique européenne à l’épreuve de cette crise politique, qui a révélé des intérêts divergents, des priorités hétérogènes, des perceptions paradoxales du projet européen ? Qu’en est-il de la participation citoyenne à cette Europe en constitution ?

Tenter de comprendre le processus d’élargissement, c’est interroger le rapport à l’altérité, le rapport au passé, les processus de démocratisation tels qu’ils ont été préconisés par l’Union européenne dans « l’autre Europe » et perçus par les pays candidats. C’est parler d’un imaginaire politique européen, ou d’imaginaires politiques européens, en transformation. C’est poser la question du rapport aux marges de cette Europe agrandie sur son Est, son Nord, son Sud. Parler de la démocratisation aux frontières, c’est se demander si l’on peut imaginer un rapport aux autres de l’Europe qui ne serait pas celui de l’inclusion/exclusion, mais celui d’un rapport d’égalité dans l’échange. Et c’est aussi parler des marges au sein de l’Europe, des « trous noirs » de la citoyenneté et de l’égalité, et les ramener dans le projet politique européen.

L’Europe en constitution reste un espace civique et social à investir, un projet pluriculturel et interculturel à habiter, et elle ne peut de ce fait se résumer à une construction institutionnelle. Quels sont les a priori culturels, anthropologiques du projet de constitution européenne ? Qu’est-ce qui se construit de l’Europe à ses frontières ? Comment penser une constitution qui ouvre les citoyens à une pratique politique européenne ? Comment se dégager de l’angle mort de la politique dans l’Union européenne ?

 

Sommaire

Ghislaine Glasson Deschaumes, Avant-propos 
Etienne Balibar, Quelle « constitution » de l’Europe ? 
Karl Schloegel, Le laboratoire « Europe », ou : comment devenir Européen ? 
Giacomo Marramao, L’Europe après le Léviathan. Technique, politique et constitution  
A. Dal Lago et S. Mezzadra, Les frontières impensées de l’Europe. Cette constitution est-elle une troisième voie pour l’Europe ? 
Marc Crépon, D’un prétendu héritage chrétien 
Kalypso Nicolaïdis, Demos et Demoï : fonder la constitution 
Olivier Beaud, La question de l’homogénéité dans une fédération
Abram De Swaan, La constellation des langues 
Krzysztof Czyzewski, Frontières et Agora 
Stéphane Yerasimos, Chypre, un écueil sur le chemin de la Turquie vers l’Europe 
Dragan Klaic, Dans le labyrinthe de l’Europe. Journal de bord

Textes réunis par Ghislaine Glasson Deschaumes et Etienne Balibar

 

Directeur : Michel Surya
Comité de rédaction : Fethi Benslama, Alain Brossat, Jean-Paul Curnier, Jean-Luc Nancy, Bernard Noël, Enzo Traverso

Prix : 17,00 € (disponible)
Format : 16 x 21 cm
Nombre de pages : 209 pages
Date de parution : 1er février 2004
ISBN : 2-84938-006-7
EAN : 9782849380062