Grèce : L’antisémitisme fait-il la loi ?

Le 3 septembre prochain aura lieu jeudi le procès de Savvas Michaël-Matsas, intellectuel grec engagé et dirigeant d’une des organisations de la gauche marxiste-révolutionnaire, poursuivi pour diffamation et incitation à la violence à la suite d’une plainte du parti grec néonazi Aube Dorée.

Le parquet a retenu comme charges la diffamation (l’Aube Dorée ayant été désignée comme ‘criminelle’), l’incitation à la violence (du fait de l’appel Savvas Michaël-Matsas à lutter contre les nazis), et le trouble de la paix civile (censément menacée par l’appel à manifester contre eux).

La plainte de l’Aube Dorée à l’encontre de Savvas Michaël-Matsas inverse les rôles afin d’apparaître comme victime, en le dénonçant dans leurs moyens de communication comme « un agent de la conspiration juive mondiale contre la Nation grecque, pour provoquer une guerre civile et établir un régime judéo-bolchévique »... Savvas Michaël-Matsas se trouve actuellement poursuivi par la justice grecque pour un tract et notamment un texte mis en ligne contre les nazis tandis que ceux-ci continuent à agresser et poignarder des migrants, des homosexuels et des militants de gauche en toute impunité. L’appel à la lutte contre le nazisme deviendrait ainsi un crime passible de prison.

Ce n’est point un hasard si au même moment dans les médias proches de nazis Savvas Michaël-Matsas fait l’objet des attaques nauséabondes et de propos ignominieux et notamment en sa qualité de juif et d’intellectuel marxiste.

Le procès est prévu pour le 3 septembre et une conférence de presse des solidaires aura lieu jeudi prochain 29 août. Tout geste de solidarité serait le bienvenu.

Pour plus d’info voir l’article de Michael Löwy, Grèce : L’antisémitisme fait-il la loi ?

Ainsi que les messages de solidarité
http://diki-savvas.blogspot.gr/ et http://www.charliehebdo.fr/news/proces-nazi-greve-savas-matsas-946.html

Pour le rejet de la plainte déposée par les néo-nazis contre Savvas Mikhail Matsas et Konstantinos Moutzouris, veuillez signer et faire circuler la pétition.

Pour des messages de solidarité, il est possible d’écrire directement à Savvas Mikhail Matsas à l’adresse suivante : savvasmatsas@gmail.com

Mise à jour: lundi 26 août 2013