rechercher

lettre d'information

couverture de FREE TIME [théâtre]
48 pages - 6,00 €
Éditions Lignes

FREE TIME [théâtre]

En coédition avec Le CentQuatre

Traduit du japonais par Hiromi Asai

À l’occasion du Festival d’Automne, Toshiki Okada présente deux pièces à Paris (au 104 et au théâtre de Genevilliers). Dramaturge, romancier et metteur en scène, il est ici traduit pour la première fois en français. Sur un modèle inspiré du livret, Free Time propose le texte de la pièce qui fut représentée du 25 au 29 novembre 2008 au 104.

Un matin d’été, une femme est assise à une table dans un restaurant familial. Elle prend des notes dans un carnet. La serveuse remarque qu’elle ne fait que dessiner des gribouillages. Peut-être pense t-elle à l’homme avec qui elle est sortie la veille au soir, ou à un collègue de bureau. Que ce passerait-il si elle transformait tout le temps qui lui reste en temps libre ? Qu’arriverait-il si elle n’allait plus jamais travailler ?

Toshiki Okada, auteur et metteur en scène appartenant à la nouvelle scène japonaise, s’emploie depuis 1997 à porter dans ses textes la réalité du japon contemporain. Free Time est son premier texte publié en France. Son processus d’écriture est le même que pour ses autres pièces. Les situations, les phrases et les dialogues, découlent directement des recherches qu’il mène dans un premier temps avec les interprètes de sa compagnie « Chelfitsch ». Avec Free Time, il s’attache à donner une voix à cette jeune génération que la presse japonaise a pu qualifier de « génération perdue ». Un thème récurant dans l’œuvre d’Okada. Cette génération est ici celle des freeters, ces personnes sans profession stable. Okada mène ici une réflexion sur le travail et la liberté, abordés ici à travers des jeunes gens qui ne travaillent pas. Toute son écriture est contenue dans la puissance de regard qu’il porte sur la perte des anciennes idéologies structurantes au profit d’un pacifisme émotionnel.

Dans les pièces écrites par Toshiki Okada, structurées en une série d’épisodes qui se chevauchent, les personnages sont à la recherche de leur propre langue et des choses dont ils rêvent. Ils se racontent plutôt que de passer à l’acte. Ils parlent de ce qu’ils font plutôt que d’en éprouver le sens. Toshiki Okada écrit la scène en même temps qu’il invente un usage de la langue de théâtre. Il est rare de découvrir un écrivain de théâtre œuvrant à ce point à recomposer les liens entre le texte et la scène. Il produit ainsi un texte que le travail de scène lui suggère, et il dirige la scène à partir de ce que son écriture lui indique. Il est un metteur en écriture pour la scène et écrivain de mouvements.

Avec Free Time, Le Cent Quatre et les éditions Lignes inaugurent une série de courts textes proposés à bas prix, pour donner à lire des œuvres de littérature contemporaine, sans distinction de genre.

Épreuves, renseignements : nous écrire

Editeur : Éditions Lignes
Prix : 6,00 € (disponible)
Nombre de pages : 48 pages
Date de parution : 14 novembre 2008
ISBN : 978-2-35526-022-3
EAN : 9782355260223