couverture de ANTONIN ARTAUD : FIN DE L'ÈRE CHRÉTIENNE
320 pages - 19,00 €
Lignes-Léo Scheer

ANTONIN ARTAUD : FIN DE L’ÈRE CHRÉTIENNE

Cet essai inédit de Paule Thévenin explicite les liens étroits qu’entretinrent Artaud et les surréalistes (notamment Breton).
Cette parution intervient à l’occasion de l’exposition Artaud à la Bibliothèque nationale de France.

Antonin Artaud ou la fin de l’ère chrétienne, de Paule Thévenin, resté inédit jusqu’à ce jour, constitue une contribution majeure à la connaissance des œuvres du surréalisme aussi bien que de celles d’Artaud.

L’exceptionnelle puissance d’innovation de toute l’œuvre d’Antonin Artaud a peu à peu incliné à classer celle-ci à part de toutes les autres, dans un ciel pur de la littérature débarrassé de tout contexte et de toute époque – de tout groupe même. Cette tendance est justifiée, sans doute, tant cette œuvre est sans égal ni précédent. Et, de fait, cette inclination à la rendre absolument solitaire a tendance à la grandir encore, ce dont il n’y aura personne à se plaindre véritablement.

Il est possible toutefois de porter sur cette œuvre un autre regard ; un regard qui, loin de restreindre si peu que ce soit son caractère d’exception, complète celui-ci d’éléments de nature à mieux la connaître et mieux la comprendre.
On néglige un peu trop souvent, notamment, le compagnonnage, d’abord complice, ensuite heurté, à la fin toujours fécond, d’Artaud et du surréalisme. Car Artaud a été surréaliste. Il disait lui-même : le premier d’entre eux. Il voulait dire par là : le premier surréaliste dans le temps ; mais il faudrait entendre ainsi aussi : le surréaliste par excellence. Il faudrait admettre alors qu’il y eut, un moment au moins, un surréalisme d’Artaud qui tantôt s’accorda à celui de Breton, puis s’y opposa, opposition qu’il fut un temps possible de maintenir au sein même du surréalisme, avant que Breton prît peur, et se réappropriât les rênes (réelles et théoriques) du mouvement. Laquelle réappropriation allait inévitablement se solder par l’exclusion d’Artaud.
Négliger cette période de l’œuvre d’Artaud, c’est s’interdire de voir, d’abord, que celle-ci témoigne d’une grande constance d’un bout à l’autre ; ensuite, de mesurer combien le surréalisme du à Artaud et Artaud au surréalisme. Cette révision était nécessaire ; elle est indispensable même.
Il revient à Paule Thévenin, de très loin celle qui fut la plus proche de cette œuvre et l’a le mieux connue, de l’avoir réalisé (on rappellera que celle-ci fut désignée par Artaud lui-même pour conduire l’établissement de ses œuvres complètes – voir à ce sujet, le livre de Bernard Noël, Artaud et Paule, publié dans la même collection). Avec la rigueur qui la caractérise, et un souci de pédagogie manifeste, elle nous donne ici un livre important (bien qu’inachevé) où sont rétablies les vérités respectives du surréalisme (essentiellement d’André Breton) et d’Antonin Artaud.
Chacune des grandes caractéristiques théoriques du surréalisme forme pour elle l’occasion d’une analyse comparative des positions de chacun, de leurs différences à leur différend. Que soit posée la question de l’écriture automatique, ou que le soit celle de la révolution sociale, elle produit les textes, nombreux, les déclarations, précises, surtout, elle montre comment la séduction réciproque des deux hommes, pour réelle qu’elle ait été d’abord et qu’elle soit d’ailleurs restée toujours, était impuissante à surmonter l’incompatibilité de nature entre une vision esthétique du surréalisme (Breton) et une vision spirituelle (Artaud), une représentation révolutionnaire (Breton) et une représentation sacrificielle (Artaud).

Paule Thévenin est l’auteur de :

Textes (1962 – 1993), Lignes, 2005
Antonin Artaud, ce désespéré qui nous parle, Paris, Le Seuil, coll. Fictions & Cie, 1993
Antonin Artaud. Dessins et portraits, (avec Jacques Derrida) Paris, Gallimard, 1986

Paule Thévenin est l’éditrice des XXXI tomes constituant les

Editeur : Lignes-Léo Scheer
Prix : 19,00 € (épuisé)
Format : 13 x 19 cm
Nombre de pages : 320 pages
Date de parution : 2 octobre 2006
ISBN : 2-756100-60-9
EAN : 9782756100609